RSS

PÉTITION PAC – pétition à destination des députés européens avant le vote du projet de réforme de la PAC

06 Mar

Déjà 5000 signatures, venez augmenter le nombre de signataires!!!

Tous à Strasbourg le 12 mars!!!!

PETITION PAC – A signer et à diffuser très largement!!!!

Bonjour

Notre collectif pour la souveraineté alimentaire lance une pétition en ligne et papier

« Députés européens: Bien Voter lors de l’Assemblée plénière à Strasbourg le 13 mars »
Relayons la de toute urgence dans nos réseaux
Merci d’en faire la promotion dans les médias

Voici le lien:

http://www.change.org/fr/pétitions/députés-européens-bien-voter-lors-de-l-assemblée-plénière-à-strasbourg-le-13-mars-2

Voilà pourquoi c’est important:

Vote des députés au Parlement européen des 12-14 mars 2013
Pétition pour une PAC
répondant aux exigences sociales, écologiques et territoriales

Le projet de réforme de la Politique agricole commune (PAC), prochainement soumis au Parlement européen, nÂ’apportera pas de changement à notre agriculture et notre alimentation, ainsi quÂ’à celles des pays du Sud, sans une forte mobilisation des citoyens. Les députés européens sÂ’apprêtent à voter un texte ne remettant pas en cause les graves inégalités causées par la PAC, la perte de lÂ’emploi paysan et la standardisation de notre alimentation.
La PAC actuelle conduit notamment à :
totalement injustifiées ;
– une forte incitation à l’agrandissement et à la spécialisation des exploitations les plus aidées, avec davantage de pollution et moins d’emplois ;
des difficultés grandissantes pour les exploitations petites et moyennes diversifiées, pratiquant l’agriculture paysanne et durable ;
une concurrence déloyale des produits agricoles européens subventionnés sur les marchés des pays du Sud, qui entraine la ruine des agricultures familiales locales
– une production alimentaire de plus en plus industrialisée avec une alimentation de plus en plus standardisée.
Nous refusons lÂ’agriculture productiviste et une politique de lÂ’Union européenne au bénéfice de l’agrobusiness, ne répondant pas aux exigences sociales, écologiques et territoriales et se perpétuant au détriment de lÂ’agriculture paysanne et dÂ’une alimentation de qualité.
Au contraire,
Nous exigeons d’aller vers un système fondé
sur des prix rémunérateurs (couvrant les coûts de production), avec des soutiens plus justes et liés à des pratiques exigeantes sur les plans social et écologique,
sur la maîtrise et la répartition des volumes, dans le cadre dÂ’une politique dÂ’intervention, de régulation et de protection aux frontières,
sur lÂ’interdiction de toute forme de dumping.

Nous exigeons une politique agricole et alimentaire favorisant la mise en Âœuvre concrète d’une souveraineté alimentaire mondiale
une alimentation de qualité accessible à tous,
le maintien et à lÂ’installation de paysans nombreux sur des exploitations diversifiées,
une agriculture paysanne et durable,
la préservation de la biodiversité et de lÂ’environnement,
la vie dans les territoires.

Aujourd’hui, il s’agit d’obtenir une réforme allant dans ce sens et comportant notamment :
un plafonnement, obligatoire pour tous les états membres, des aides par exploitation à 100 000€ maximum ;
une convergence obligatoire, rapide et complète des aides par hectare au sein de chaque Etat-membre en 2020, permettant un rééquilibrage et une meilleure équité des aides ;
un soutien spécifique, obligatoire et significatif aux petites fermes, sÂ’ajoutant aux aides directes de la PAC ;
un maximum d’aides couplées aux quantités produites et ciblées aux productions fragilisées ;
une obligation de rotation avec au moins 3 cultures différentes dont une culture légumineuse pour améliorer la fertilité des sols et contribuer à lÂ’autonomie protéique de lÂ’Europe ;
un deuxième pilier de la PAC avec un budget revalorisé et une réelle vocation de développement rural : il doit conforter le dynamisme social et économique des territoires ainsi que la cohérence environnementale des systèmes de production. Aucun système assurantiel ne doit être financé dans le 2e pilier ;
un débat public européen sur les conséquences de la suppression des outils de maîtrise des productions (quotas laitiers notamment) et de régulation publique des échanges.

Soutenons le grand rassemblement international à Strasbourg le 12 mars(www.gomad.fr).
Et signons et faisons signer cette pétition pour une large mobilisation en vue d’un vote satisfaisant au parlement européen ;

A l’appel des organisations suivantes : Amis de la conf’, Amis de la Terre, Artisans du Monde, Attac, Confédération paysanne, Fondation Pierre Rabhi, Peuples Solidaires-Action aid , Terre et Humanisme

Vous pouvez signer notre pétition en cliquant ici.

Merci!

pour la plateforme
genevieve Savigny

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mars 2013 dans Non classé

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :