RSS

CDHSA Le point sur le long séjour CH Albi

06 Mai

Chères et chers ami(e)s,

Le CDHSA tient à remercier toutes celles et tous ceux qui ont bien voulu soutenir l’action de la CGT du CH d’Albi et du personnel du long séjour (rejoints ultérieurement par FO mais pas par les cadres ni par les médecins).

Si la manifestation du 19 Mars a été un succès, il y a eu une démobilisation pour la dernière action de ce Jeudi, suite à l’habileté du Directeur qui a accepté de revenir sur une des mesures contenues dans le nouveau plan de retour à l’équilibre (réorganisation du temps de travail), ce qui ne supprime nullement les autres mesures (suppression des 30 lits de long séjour au CH d’Albi, non renouvellement d’une centaine de CDD, et absence de toute mesure pour améliorer les conditions de travail d’un personnel qui n’en peut plus).

Le Directeur et le Maire ont communiqué de concert sous forme d’un « enfumage » avec un bel emballage faisant la promotion du CH d’Albi et en mettant en exergue sa spécialisation en Gériatrie, mais cachant la sombre réalité:

– une nouvelle diminution de l’offre de soin publique en lits et en personnel (30 lits de long séjour transférés sur Gaillac, mais déjà occupés à l’avance par les patients les plus lourds de la MAPAD de Gaillac et probablement perte de 100 CDD); cette diminution survient après la disparition progressive du service d’endocrinologie (21 lits, puis 7 , puis 0),la diminution importante de lits de chirurgie viscérale, de 7 lits de cardiologie, de lits et d’aides puéricultrices en pédiatrie.

– une déshumanisation et une altération de la qualité de service à travers la privatisation du ménage des chambres ( le personnel nouveau n’ayant même pas le droit de donner à boire au patient !), sans parler des infections nosocomiales.

– une ignorance fortement ressentie par le personnel, pour tout le travail réalisé auprès de nos ainés en particulier pour les soins palliatifs.

L’éventuelle création d’une unité pour malades avec Alzheimer (UHR) de 14 lits, dont le dossier est loin d’être finalisé et accepté, ne compense en rien, car ce ne sont pas les mêmes besoins que le long séjour (malades dépendants et porteurs de polypathologies), et de plus l’unité peut être loin d’un plateau technique. Il y a donc possibilité d’humaniser sur l’hôpital (chambres à un lit et salle de bain), sans suppression de lits, dossier qui traine depuis 20 ans.

La meilleure des réponses à ces « mensonges » est la signature de notre pétition avec celle de la CGT (plus de 2000 signatures sur le territoire Albi-Carmaux-Gaillac et le nombre, la qualité et la diversité des signataires (élus, Maires, Partis, associations) de notre lettre ouverte, adressée au Directeur Général de l’ARS, Monsieur Chastel (cf ci-dessous).

De son coté le Président Carcenac n’a pas signé notre lettre, mais dans un courrier reconnait que perdre 30 lits de long séjour sur Albi ne correspond pas aux besoins.

Ces pétitions et cette lettre ont été remises ce Jeudi à Mme le Dr Sgro, déléguée du territoire de santé du Tarn, qui a écouté, syndicats, personnels et membres du CDHSA pendant deux heures, mais ne laissant entrevoir comme moyens supplémentaires qu’un financement éventuel d’une UHR sur Albi.

Le Directeur ne manque pas d’outrecuidance quand il demande dans la Dépêche pourquoi le CDHSA n’a pas demandé rendez-vous ! Nous ne sommes pas prêts d’oublier avec le Dr Pradines, ancien chef de service du long séjour, lors de la première manifestation du 19 Mars avec la CGT et le personnel du long séjour, ainsi que de nombreux militants du CDHSA, notre expulsion de la salle du conseil d’administration de l’hôpital, puis de la salle de concertation avec le Maire au cours du Conseil municipal (finalement à la Mairie j’ai refusé de partir, mais nos militants et le Dr Pradines sont sortis).

Le probable changement de majorité ce Dimanche ne doit pas nous endormir. En effet les priorités du candidat Hollande sont la sécurité, l’éducation et la justice. En 3 heures les deux candidats et les journalistes ont oublié la santé!

Votez bien demain et préparez vous à d’autres mobilisations; nous comptons sur nos Maires, nos élus et nos futurs députés pour obliger le futur gouvernement à un moratoire sur la diminution de l’offre de soin publique, sur une évaluation démocratique des besoins. Le CDHSA a écrit aux candidats pour les prochaines législatives afin qu’ils se positionnent sur les problèmes de santé loco-régionaux. Nous vous ferons connaitre leurs réponses.

N’oubliez pas de cotiser au CDHSA, de signer la pétition pour les retardataires sur internet (pétition contre la suppression de lits de long séjour Albi) ou autour de vous, de faire signer par votre Maire ou votre association la lettre ouverte.

Bien amicalement

Pour le CDHSA

Dr J Scheffer

(Pétition, lettre, cotisation, courrier Président Carcenac, articles Dépêche et Tarn Libre: voir lien sur le net)

https://docs.google.com/open?id=0B2oSQM-jwTZVVzd0ZVJIVS1zNlE

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mai 2012 dans Non classé

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :